Formation
 Formation d'ingénieurs
 Masters de recherche
 Masters Professionnels
 Formation doctorale
Recherche
 Labo. de recherche
 Unités de recherche
Entreprises
 Proposer un stage
 Proposer un PFE
 Centre de carrières UTM
 Partenaires
International
 Coopération
 Double diplomation
 Chaire Unesco
 Projets
.: Présentation de l'école

Une Grande Ecole d’Ingénieurs :

Fondée vers la fin des années soixante (loi N° 4161 du 31/12/1968), l’ENIT est la doyenne des écoles d’ingénieurs de Tunisie. Le fondateur -et premier directeur de l’ENIT- est M. Mokhtar LAATIRI , ingénieur et haut fonctionnaire tunisien. Depuis sa création, l'ENIT n’a cessé d’être investie de missions nationales déterminantes. Polytechnique de vocation, elle a fourni au jeune état tunisien qui venait de recouvrir son indépendance, ses hauts cadres techniques qui ont jeté les bases de l'infrastructure civile et industrielle (production électrique, usines, barrages, réseaux routiers, ouvrages, etc.). De telles infrastructures ont largement contribué à assoir les ressorts du développement économique de la Tunisie d'aujourd’hui.

De même, elle a essaimé, durant les années quatre vingt certaines des plus jeunes écoles d’ingénieurs enrichissant aujourd’hui le panorama tunisien de la formation d’ingénieurs. L’ENIT a été, enfin, et continue d’être un vivier renouvelable d’experts et de hauts cadres de l’Etat, de compétences reconnues dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’ingénierie.

Aujourd’hui, l’ENIT puise dans son histoire et dans son expérience idées et forces pour affronter de nouveaux défis :

  1. former plus d’ingénieurs dans un contexte de compétition internationale capables de produire, d’innover et d’entreprendre dans le cadre de la société de savoir,
  2. contribuer d’une manière décisive à la création d’une base avancée de recherche dans le domaine des sciences et techniques de l’ingénieur ayant des retombées directes sur le citoyen tunisien .

A nouveaux défis, nouvelles missions. Ainsi, l’ENIT, aujourd’hui, conduit trois missions complémentaires :

  • formation diplômantes des ingénieurs dans des métiers répondant aux besoins réels ou potentiels du marché,
  • formation permanente et à distance permettant d'aiguiser les performances des ingénieurs en exercice,
  • recherche, innovation et transfert du savoir-faire par la valorisation et l’entrepreneuriat technologiques.

Missions conduites dans un contexte de compétition qu’il conviendrait de maîtriser et avec des effectifs qu’il lui est demandé de transformer en générateurs de richesses.

Chaque année, près de 400 lauréats des concours nationaux choisissent l’ENIT pour y effectuer leur cursus de trois années dans l’une de ses neuf filières. Le recrutement des élèves-ingénieurs à l’ENIT a lieu principalement sur trois (3) concours nationaux d’entrée aux cycles de formation d’ingénieurs. Ces concours sont : Mathématiques et Physique (MP), Physique et Chimie (PC) et Technologie (T). Ils consistent en des épreuves écrites pour des candidats ayant suivi deux (2) années de classes préparatoires. Le Concours Spécifique (CS), qui est un concours sur dossier, permet aussi de recruter des élèves en 1ère année parmi les bons candidats titulaires d’une licence. Par ailleurs, l’école recrute des élèves étrangers dans les mêmes conditions que les élèves tunisiens. Sur les cinq dernières années le recrutement des élèves de l’ENIT s’est fait en moyenne à raison de : 60% MP, 22% PC, 16% T et 2% CS.

En moyenne sur les cinq dernières années, l’ENIT compte 45% d’élèves ayant obtenu la mention « Bien » au baccalauréat et 47% de mentions « Très Bien » ce qui confirme le bon niveau des élèves recrutés, 31,4% sont originaires des quatre gouvernorats de la région de Tunis, 67,3% originaires des autres régions de la Tunisie et 1,3% d’étrangers (essentiellement de l'Afrique subsaharienne). Le genre féminin représente une part importante des effectifs des admis à l’Ecole : 41% en moyenne sur les cinq dernières années.

Les neuf (9) filières de l’ENIT sont : Génie Civil (GC), Génie Electrique (GE), Génie Hydraulique et Environnement (GHE), Génie Industriel (GI), Génie Mécanique (GM), Informatique (Info), Modélisation pour l’Industrie et les Services (MIndS), Techniques Avancées (TA) et Télécommunications (Télécom). Ces neuf filières sont gérées par cinq départements : Génie Civil, Génie Electrique, Génie Industriel, Génie Mécanique et Technologies de l’Information et de la Communication.


Département

Filière et année de création

Nombre de groupes

par promotion

(1 groupe » 20 élèves)

GC

Génie Civil (1968)

Génie Hydraulique et Environnement (1968, 2010)

3

1

GE

Génie Electrique (1968)

3

GI

Génie Industriel  (1978)

Techniques Avancées (2010)

Modélisation pour l’Industrie et les Services (2012)

3

1

1

GM

Génie Mécanique (1968)

3

TIC

Informatique (2000)

Télécommunications (2000)

2

2

 

Total : 19 groupes

Une stratégie de Double-diplômation sélective avec des écoles étrangères de grande réputation permet à l’ENIT de rester en contact avec des systèmes compétitifs et aux élèves d'envisager une ouverture internationale motivante.

A l’ENIT, les enseignants permanents sont au nombre de 224 dont 37% ont les grades les plus élevés de l’enseignement supérieur tunisien (Professeurs et Maîtres de Conférences). Plus de 170 vacataires assurent près de 20% de la charge d’enseignement de l’ENIT.

Outre la formation initiale d’ingénieurs, l’ENIT a une mission de recherche et de formation par la recherche. Cette dernière est menée au sein de l’Ecole Doctorale Sciences et Techniques de l’Ingénieur de l’ENIT qui offre huit (8) doctorats, sept (7) mastères de recherche et trois (3) mastères professionnels. Elle compte plus de 1000 inscrits et s’appuie sur les douze (12) Laboratoires et les six (6) Unités de recherche de l’ENIT. Ces structures de recherche couvrent toutes les spécialités de l’Ecole et développent des programmes de recherche relevant des priorités nationales (Eau, Energie, TIC, …).

L’ouverture sur l’environnement socio-économique constitue pour l’ENIT une tradition et une expérience reconnues. L’ENIT est partenaire de diverses entreprises tunisiennes -publiques ou privées- couvrant toutes les spécialités de l'Ecole ainsi qu'avec les nombreuses filiales d'entreprises internationales implantées en Tunisie. Ce partenariat se traduit par des conventions couvrant également des contrats de recherche ou des contrats de formation continue. L’ENIT, à travers l’UTM, est membre du l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Elle est aussi membre fondateur de la Conférence Internationale des Institutions de Formations d’Ingénieurs et de Techniciens d’Expression Française (CITEF) et du Réseau Méditerranéen des Ecoles d’Ingénieurs (RMEI).

L'ENIT dispose de deux (2) démonstrateurs de production électrique, le premier photovoltaïque de 45kWc et le second thermodynamique à concentration de 60kWc. L’ENIT a trois (3) unités de services communs pour la recherche qui offrent leurs services d’analyses et d’essais aussi bien aux étudiants et chercheurs qu’aux entreprises. Ces unités consistent en :

  • Un analyseur de réseau vectoriel
  • Une machine universelle d’essais dynamiques et statiques
  • Une unité de production de systèmes multicouches disposant d’un microscope électronique à balayage, d'un microscope optique haute température, d'un groupe à vide, d'un analyseur d’impédance, d'un spectrophotomètre et d'un sputtering.

L’ENIT dispose également d’un Centre Industriel Intégré de Production (CIIP) contenant une unité flexible d’assemblage constituée d’un convoyeur central, de quatre postes d'assemblage robotisés, d'un système d'aiguillage utilisant des unités RFID et d'un système de vision pour le contrôle de la conformité de produits.

La bibliothèque de l’ENIT dispose d’un fonds documentaire constitué de plus de 32 000 titres, de la collection des techniques de l'ingénieur et d’un accès à des ressources électroniques à travers les abonnements gérés par le Centre National Universitaire de Documentation Scientifique et Technique (CNUDST).





Mokhtar Latiri (1926-2007) devient en 1947 - après Mohamed Ali El Annabi- le deuxième tunisien, diplômé de l’Ecole Polytechnique - France. Il est aussi ingénieur diplômé de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées en 1951. Après son retour en Tunisie en 1956, il est ingénieur en chef au Ministère des Travaux publics et conçoit, réalise et suit l'exécution d'infrastructures variées (routes, ponts, aéroports, ports maritimes, aménagements touristiques et industriels), dans différentes régions du pays. Il est le directeur de l'ENIT de 1968 à 1975. Il a été -entre autres- PDG de la Société Tunisienne d'Electricité et du Gaz et fondateur de l’Institut Régional des Sciences Informatiques et des Télécommunications.
>> Haut de page
Actualites
 Actualité
 Evènements
 L'ENIT recrute
Ressources
 Service Informatique
 CIIP
 Accès aux documents
Bibliotheque
 Catalogue ENIT
 CNUDST
 Imprimerie Officielle
Documents
 Guide de l'élève
 Documents de stage
 Emplois du Temps
 Calendrier Annuel
 Sessions de PFE
 Plans d'études 1819
 Régime des études
VieAssociatives
 ADENIT
 IAESTE
 Clubs et Associations
© ENIT 2004-2017. Tous droits réservés
Pour toutes remarques et suggestions, écrire au Webmaster
Contact Plan su site Page d'accueil Contactez-nous Plan du site